Passer directement au contenu
Pets on Jets Large

Animal de compagnie (aérienne) à bord


Pour les amoureux des animaux, voyager avec son fidèle compagnon est un rêve souvent irréalisable, et la seule idée de le déposer dans la soute se transforme vite en cauchemar. Néanmoins, Air Charter Service offre la possibilité aux animaux de compagnie de voyager en cabine aux côtés de leur maître sur ses vols privés, plutôt que dans la soute exiguë d’un avion commercial.

Dog and plane
Dog and plane

Trina Cooper est la fondatrice de Wag The Dog UK, un blog « dog friendly » inspiré par Maggie, son beagle de dix ans. Lorsque Trina prévoit d’emmener Maggie en voyage, elle se préoccupe avant tout de la santé et de la sécurité de son chien adoré :

« Ce n’est pas très amusant d’emmener un animal de compagnie en vacances si l’on sait qu’il va souffrir pendant le trajet. C’est pourquoi laisser Maggie dans la soute d’un avion est vraiment mon dernier recours. Imaginez-vous être à la place du chien : on vous met seul dans une cage avant de vous expédier dans une zone de fret sombre et bruyante où vos seuls confidents sont les parois de votre nouvelle prison. »

Nous avons demandé à des experts en comportement animalier de nous faire part de leurs observations sur les animaux domestiques voyageant en soute :

Ce type de voyage est-il traumatisant pour les animaux de compagnie ?

Rosie Barclay, experte clinique en comportement animalier au sein de l’APBC (Chair of Association of Pet Behaviour Counsellors) nous répond : « Si un animal n’a pas l’habitude d’être gardé dans une petite cage en mouvement, cerné par le bruit et les odeurs des moteurs et des autres animaux présents, le vol constituera pour lui une expérience incroyablement effrayante susceptible d’entraîner de futurs problèmes de comportement. »

Les dresseurs canins et le vétérinaire en chef de Battersea Dogs & Cats Home partagent cet avis : « Les voyages peuvent être effrayants pour beaucoup d’animaux et les déplacements en soute constituent souvent une expérience négative en raison du bruit assourdissant, des changements de température, des mouvements et de la présence d’autres animaux tout aussi inquiets. Cela peut conduire à des phobies du bruit et à la peur de rester seul. »

The RSPCA on choosing to travel with your pet by plane
The RSPCA on choosing to travel with your pet by plane

Nous avons demandé à la RSPCA ce qu’elle pensait des voyages en avion dans le cas d’animaux domestiques : « Nous suggérons que les propriétaires, lorsqu’ils décident de transporter leurs animaux par avion, prennent le temps de se renseigner sur la compagnie aérienne avec laquelle ils voyagent afin de minimiser tout stress potentiel, par exemple en mettant la main sur une compagnie qui se rend directement à destination. De plus, nous recommandons aux maîtres de discuter avec leur vétérinaire de la capacité de l’animal à voyager en avion. Il est essentiel que celui-ci soit en forme, en bonne santé et qu’il soit capable de faire face à une période de confinement prolongée. »

Une fois confirmé que l’animal globe-trotteur est en bonne santé et peut voyager en avion, l’une des meilleures façons de garantir son confort et de minimiser son stress est d’affréter un vol direct en jet privé. En plus du temps gagné sur les files d’attente à l’aéroport, ce choix permet également aux maîtres de garder leur fidèle compagnon avec eux tout au long du vol.

Toujours d’après les dresseurs de chiens et le vétérinaire en chef de Battersea, « les animaux ont tendance à être plus détendus en présence de gens qu’ils connaissent et en qui ils ont confiance. Ils se sentiront rassurés et s’adapteront plus facilement à la situation si les gens et les animaux qui les entourent leur sont familiers. Les maîtres doivent rester conscients qu’un vol peut être traumatisant pour leur animal, quel que soit l’endroit où ils voyagent, et devraient donc parler à leur vétérinaire ou à un comportementaliste de la façon dont ils peuvent le préparer pour le voyage. »

Nous avons pris de l’avance et avons posé quelques questions aux experts :

Comment le propriétaire peut-il préparer son animal de compagnie avant le voyage ?

Victoria Phan, de Wood Green Animal Shelters, nous a répondu :

Avant le jour du départ :

« Tenez compte de la personnalité de votre animal et demandez-vous si ce voyage est une bonne option pour lui. Les voyages en avion, en particulier dans la soute, peuvent être dangereux pour les animaux aux visages plats, comme les bouledogues, les carlins et les chats persans. Leurs voies nasales courtes les rendent vulnérables à la privation d’oxygène et aux coups de chaleur, surtout lorsqu’ils sont stressés. »

« Habituez votre chien au harnais de voiture en lui apprenant à s’asseoir sur le siège passager de votre véhicule. Montrez-lui l’avion, donnez-lui ses friandises préférées dans la cabine, laissez-le explorer l’appareil, demande-lui de s’asseoir sur un siège et attachez son harnais à la ceinture de sécurité. »

Le jour du voyage :

« Veillez à ce que votre animal ait fait beaucoup d’exercice. »

Pendant le vol :

« Donnez-lui des friandises pour l’aider à se détendre pendant les moments inquiétants, tels que le décollage et l’atterrissage, les turbulences et les changements de pression atmosphérique, qui peuvent affecter ses oreilles – pensez à apporter un objet à mâcher pour y remédier. »

Rosie Barclay indique également qu’il est possible de trouver des enregistrements de moteurs d’avion sur internet et de les faire écouter à votre animal à un niveau très bas avant le jour du voyage. Elle ajoute : « Vous pouvez augmenter progressivement le volume, mais ne passez à l’étape suivante que lorsque votre animal a l’air heureux durant la précédente. Faites en sorte qu’il reçoive quelque chose de gratifiant pendant l’écoute de façon à ce qu’il associe ces mouvements et ce bruit à des activités amusantes. Vous pouvez mettre cela en pratique à l’intérieur de la maison, dans la voiture et dans le jardin, pour que votre chien s’habitue à ce qui se passe dans différents environnements aux odeurs contrastées. »

Pour Trina Cooper, l’essentiel avant d’emmener son animal en voyage, c’est de ne pas perdre de vue que « lorsqu’un animal de compagnie n’est pas à côté de l’être cher qui est habituellement là pour s’occuper de lui, il vit un stress supplémentaire qu’il n’a pas demandé. Vous vous sentirez moins stressé avec votre animal à vos côtés, et votre chien se sentira bien en sachant que vous êtes près de lui. »

Trina Cooper with her beagle, Maggie
Trina Cooper with her beagle, Maggie

Nous voulons partager nos voyages avec nos proches, mais de obstacles surgissent lorsqu’il s’agit de voyager avec des animaux domestiques sur un vol commercial. Avec un jet privé, tout est beaucoup plus simple. Votre animal de compagnie voyage dans la cabine, à côté de vous, de sorte que vous n’êtes jamais séparés. Le fait qu’il n’y ait pas de longues files d’attente ou de retards fait aussi toute la différence quant à son niveau d’anxiété - et notez que votre animal prend autant de plaisir que vous à savourer un bon repas. Contactez-nous dès aujourd’hui pour en savoir plus sur nos vols privés et notre prise en charge d’animaux domestiques ; votre fidèle compagnon n’aura jamais été aussi proche.

LIRE PLUS D'ARTICLES

  • RESPONSABLES DE CLIENTÈLE DÉDIÉS
  • SANS ENGAGEMENT
  • 25 ANS D’EXPÉRIENCE
  • DISPONIBLES 24H/24, 7J/7